Comment comprendre vos taux d'interchange

En matière de traitement de paiement, l'interchange qualifie les frais sous-jacents des transactions par carte de crédit des réseaux de cartes Visa®, MasterCard®, American Express, Discover® et autres. Pour chaque carte de débit ou de crédit, un taux préétabli est payé à la banque émettrice, et celui-ci est qualifié de « taux d'interchange ».

Cartes de récompense

De façon générale, les cartes qui offrent des récompenses ou des avantages ont un taux d'interchange plus élevé. Cela s'explique par le fait que la banque émettrice doit couvrir le coût des récompenses ou des avantages dont bénéficient les titulaires de carte.

Transactions sans présence de carte

Le commerce électronique, de même que le commerce mobile, génèrent des transactions « sans présence de carte ». Puisque la carte ne peut être vérifiée par la technologie EMV et que le propriétaire d'entreprise ne peut valider l'identité du titulaire de carte, les frais d'interchange des transactions sans présence de carte sont généralement plus élevés.

Qualification d'une transaction

Chaque transaction par carte de crédit est définie par des paramètres d'utilisation.

Taux admissible
S'applique aux transactions qui répondent à toutes les exigences de l'industrie des commerçants. Le commerçant paie le taux d'escompte le plus bas pour une transaction admissible.

Taux partiellement admissible
S'applique aux transactions qui répondent à certaines des exigences de l'industrie des commerçants. Le commerçant paie un taux plus élevé pour une transaction partiellement admissible.

Taux commercial non admissible
S'applique aux transactions par carte commerciale qui répondent à certaines des exigences des cartes commerciales.

Taux non admissible
S'applique aux transactions qui ne répondent pas à d'autres exigences particulières de l'industrie des commerçants. Le commerçant paie un taux plus élevé pour une transaction non admissible.